Musée Yves Brayer – Hôtel de Porcelet

Le Musée Yves Brayer occupe l’une des plus belles demeures au centre du village, l’Hôtel de Porcelet. Il accueille, depuis 1991, une importante rétrospective de l’œuvre du peintre très attaché aux pays méditerranéens, qui compte parmi les plus représentatifs de la figuration du XXe siècle.

Le parcours des collections permanentes, entièrement restauré est en 2022 revisité par l’ajout de 6 projets d’artistes contemporains en regard des œuvres d’Yves Brayer.

Une collection exceptionnelle par la qualité et la rareté de la centaine d’originaux, couvrant près de soixante années de création. A côté des paysages provençaux, figurent des toiles inspirées par l’Espagne ou l’Italie abordant les principaux thèmes chers à l’artiste.

Yves Brayer, né en 1907, est l’un des plus importants peintres français du XXe siècle. Il a su apporter sa vision personnelle associée à un métier large, bien que fidèle à la tradition figurative. Il meurt en 1990. Il repose dans le cimetière en haut du village.

Horaires d’ouverture
Avril à septembre ouvert tous les jours : 10h à 12h30 et de 14h à 18h30
1er Octobre à 13 novembre tous les jours : 13h à 17h30
14 novembre à 31 décembre tous les jours, sauf le mardi : 13h à 17h30
Fermeture annuelle : janvier et février

Au rez-de-chaussée, vous pouvez admirer une salle voûtée décorée de fresques du XVIIe siècle, représentant les Quatre Saisons et les allégories des Quatre Vertus Cardinales.

Bâtiment du XVIe siècle sur 3 étages avec escaliers.

Laisser une trace

10 mars au 13 novembre

Quel est le lien entre les artistes d’aujourd’hui et ceux d’hier ? C’est une des questions que soulève la présentation d’œuvres d’art contemporain parmi les collections du musée.

Changer le cadre dans lequel les artistes témoignent de notre temps et de leur temps propre, ne peut se faire en faisant abstraction du passé. C’est pourquoi la confrontation avec la peinture d’Yves Brayer est ici essentielle. Son parcours, sa curiosité et son amour des lieux qu’il a traversés, sont autant de choses qui restent et inspirent les artistes contemporains.

Par ses nombreux voyages autour de la Méditerranée, il a peint en Espagne, au Maroc, en Italie, en Provence et en Camargue, où les architectures font place aux paysages purs.

Ce sont ces thèmes que se propose d’explorer l’exposition “Laisser une trace”. Audrey Langlet Odatempo, Maliza Kiasuwa, Gabriel Boutros et Tomek Jarolim, Gouzelle Ishmatova, Abdullah Al Qandeel, et Michal Korman, travaillant la céramique, le textile, la musique et la technologie, la photographie, le dessin et la
peinture se retrouvent pour faire écho à l’œuvre d’un de leurs prédécesseurs.

Camille Claudel, géniale Folie

12 mai au 13 novembre 2022

En 1881, Camille Claudel, génie précoce de 18 ans, vient à Paris parfaire son apprentissage du métier de sculpteur avec Alfred Boucher puis Auguste Rodin.

La rencontre avec ce dernier instaure une relation « hors norme » d’élève, de modèle et d’amante donnant un tournant définitif au destin de la jeune fille que vingt années séparent du maître. Du caractère exceptionnel de leurs relations naîtront des œuvres empreintes de symbolisme et de modernité.

En cette fin de XIXe siècle, la critique d’art exclusivement masculine reconnaîtra le talent de « l’élève de Rodin », qualificatif que l’artiste combattra sa vie durant revendiquant son statut de femme artiste.

De nos jours encore,  le  public tend à résumer sa vie au travers de sa liaison déchue avec Rodin et de son internement. C’est omettre le modernisme d’une artiste en avance sur son temps qui a ouvert la voie de la sculpture symboliste et autobiographique avec notamment des œuvres phares, telles La Valse, l’Implorante, Les Causeuses, etc.

C’est le combat d’une vie en un siècle, où la femme artiste a peu de place, que l’exposition du Musée Yves Brayer se propose de revisiter en présentant une trentaine d’œuvres prêtées par des collectionneurs et des musées français dont le Musée Camille Claudel.

Concert de piano

Vendredi 22 juillet à 19h, Eglise Saint Vincent

En hommage à Camille Claudel, la Mairie des Baux-de-Provence et le Musée Yves Brayer organisent un concert gratuit autour de “La Valse”.

Le pianiste Gabriel Boutros, qui expose aussi au Musée Yves Brayer dans le cadre de “Laisser une trace”, jouera des œuvres de Claude Debussy, ami de la sculptrice, Gatien Marcailhou, Émile Waldteufel, Francis Poulenc et Éric Satie.

Tarifs

Adultes : 8€
Groupes : 4€
Moins de 18 ans : gratuit

Demi tarif sur présentation du Pass Baux-de-Provence : 4€

Informations pratiques

Place François de Hérain
13520 Les Baux-de-Provence

Ceci pourrait également vous intéresser...

Office de tourisme

Maison du Roy, Rue Porte Mage,
13520 Les Baux-de-Provence
Tél. +33 (0)4 90 54 34 39
tourisme@lesbauxdeprovence.com

En savoir plus

Horaires d’ouverture
Lundi au vendredi : 9h à 18h
Weekends et jours fériés : 10h à 17h30

Téléchargements